Conclure avec une fille dès le premier rendez-vous

Vous avez longuement et patiemment construit votre stratégie de séduction et maintenant vous ne tenez plus en place, vous voulez conclure rapidement. Elle vous plait, vous êtes sûr de lui plaire également, vous avez donc décidé que le premier rendez-vous réel la conduira à votre couche (ou à la sienne, pourquoi pas ?)

Ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air, car la fille en question s’est peut-être habituée à un long flirt complaisant, à une longue danse autour du pot, ou bien elle tient à préserver son image d’elle-même qui ne cadre pas avec le genre frivole, bref, elle n’est pas prête à baiser dès le premier soir. Ou du moins, c’est ce qu’elle se racontera et vous fera croire afin de garder son orgueil intact. Il vous faudra donc déployer d’autres stratégies subversives pour la faire tomber, pour la rendre consentante et impatiente de conclure. Le principal, c’est de ne pas lui donner l’impression d’attendre « ce » quelque chose d’elle, d’avoir mis au point toute une combinaison à sens unique. Laissez les faits se succéder aussi naturellement que possible et encouragez-la dans sa propre mystification concernant son statut. Elle ne vous en sera que plus reconnaissante.

En tout cas, si vous suivez les sites de rencontre que nous vous recommandons, vous risquez moins de perdre du temps ou d’essuyer un échec dans cette première tentative, car nous avons déjà écarté l’essentiel du danger.

comparaison des sites de rencontre

Comment s’y prendre ?

On est toujours à se demander quelle est la meilleure attitude à adopter lors de son premier rendez-vous, et ce d’autant plus qu’on part du virtuel vers le réel. Lorsqu’on côtoie une femme qui nous plait tous les jours, il est relativement facile de savoir ce qu’elle aime, ce qu’elle déteste et quel serait le plan idéal pour l’amener au lit. Mais quand on a passé un long moment à regarder un écran et à imaginer un être en chair et en os derrière, même si on a beaucoup investi de son temps dans la connaissance réciproque, le bon choix s’avère plus délicat et on risque de commettre d’impair.
Le premier, par exemple, serait de vouloir l’épater à tout prix. Ce n’est probablement pas ce dont elle a besoin, restez donc aussi naturel que possible, soigné, décent, mais authentique, ne jouez pas de rôle.
Ce premier rendez-vous, si vous souhaitez le conclure d’une certaine manière, il faut l’avoir préparé, c’est-à-dire avoir fait planer une once de mystère dans vos échanges textuels, ne pas avoir tout dévoilé de vos goûts et envies, avoir laissé entendre que le meilleur reste à venir… En un mot, vous avez su vous faire désirer, c’est l’essentiel, car autrement vous pouvez vous retrouver avec une bonne claque au moment où vous l’invitez à prendre « le dernier verre » chez vous…

Où l’emmener ?

La mise en scène adéquate – et qui doit paraître naturelle de surcroît – est indispensable si vous avez envie de baiser le soir du premier rendez-vous. L’endroit où vous l’inviterez sera le canevas sur lequel vous allez construire votre démarche du soir. Elle doit s’y sentir à l’aise, en sécurité, confiante et disponible. Une nouvelle expo dans une galerie d’art branchée, un bon dîner dans un bistrot sympathique mais pas trop bruyant, un verre de vin envoûtant et une conversation passionnante représentent une introduction réussie et à portée de la main. Montrez-vous sous votre meilleur angle, élégant sans recherche, spontané, détendu, mais surtout à l’écoute de votre partenaire. Faites-la parler, raconter son enfances, ses études, ses animaux préférés ou ses voyages récents. Prêtez-lui une oreille intelligente, aimable, compréhensive et glissez astucieusement des compliments de temps à autre. Si vous ne la sentez pas encore suffisamment chaude après ce préambule, emmenez-la danser dans un endroit pas trop bondé, avec une musique suave et lente et profitez de l’obscurité pour lui susurrer des mots doux et la toucher très délicatement là où ça fait du bien. Un petit baiser dans le cou, une main tombante dans le dos, les zones érogènes chez les femmes sont assez nombreuses pour que vous puissiez oser des attouchements excitants… Surtout méfiez-vous des boissons fortes ; plutôt pas boire du tout que de risquer de tout foutre en l’air à cause d’une griserie importune. Si elle en demande, évidemment, vous ne pouvez pas la laisser boire toute seule, mais soyez prudent et modéré. La lucidité est une arme indispensable dans ce genre de situation.

Chez vous ou chez elle ?

Quand vous la sentez fin prête à succomber, sans brusquerie aucune, proposez-lui une ballade romantique sous les ponts de Paris, par exemple, ou dans un parc à proximité, pour que le charme opère à tel point d’incandescence que vous ne supportiez plus, aucun de vous, l’idée de vous séparer. Et alors, tout s’enchaînera naturellement. Si vous la sentez encore réticente à la perspective de vous accompagner chez vous, n’insistez pas, proposez-lui de la raccompagner chez elle avant de lui souhaiter bonne nuit. Ça marche à tous les coups : elle sera troublée et désemparée par votre prétendu pas en arrière et n’aura de cesse de vous retenir et de prendre les devants. Laissez-vous guider à partir du moment où les choses semblent aller dans la direction souhaitée, faites place à la tension sexuelle qui monte ; une femme qui a bien voulu vous suivre jusque là est prête à aller jusqu’au bout. Mais encore une fois, faites preuve de patience et de retenue, vous n’en serez que plus désiré. C’est elle qui cherchera à vous garder auprès d’elle pour peu que vous sachiez ne pas vous montrer lourd et insistant. N’oubliez pas que, généralement, les femmes adorent le sexe, mais pas n’importe où et n’importe comment, et surtout elles ne veulent pas être prises pour des filles faciles. Donc si votre intention est de conclure dès le premier rendez-vous, prenez soin de subtilement gérer la progression de la soirée.

Evidemment, vous aurez bien fait le ménage chez vous, car une odeur désagréable ou des habits qui trainent un peu partout sont le pire ennemi des ébats réussis. Ensuite, si vous avez pris soin de fixer le rendez-vous, comme par hasard, pas trop loin de chez vous, il sera relativement simple de la conduire à votre canapé, pour écouter le dernier Leonard Cohen en sirotant un Campari orange et même en esquissant quelques pas de danse, pour que l’enchaînement ultérieur vers le lit ait l’air naturel et totalement non prémédité. Afin d’abattre le dernier rempart, vous pouvez même aller jusqu’à lui proposer de rester dormir chez vous « en tout bien tout honneur » et de lui refiler un de vos pyjamas pour faire encore plus vrai. Les femmes ont besoin de faire semblant, de sentir qu’elles n’abdiquent pas de leur dignité en vous suivant dans votre couche, c’est très important d’en tenir compte si vous envisagez de poursuivre les rencontres même sans vous engager dans une relation de cœur.